La Sea Kayak Fishing

La SKF racontée par les vainqueurs : Florian et Julien 

Nous voilà de retour sur nos terres, réunis avec un bon nombre d’amis, c’est l’essentiel !
L’année précédente n’avait pas été à la hauteur de nos espérances sur cet événement car c’était sans compter sur la performance de deux amis qui ont survolé cette compétition la première journée, ne nous laissant que la deuxième place et de justesse.
C’est donc comme toujours, avec la ferme intention de performance que nous nous sommes inscrits sur le Tour SKF multi espèces étant donné leurs présences  (malgré le fait que de sérieux concurrents étaient absents car inscrits sur le tour bar ).
Je vais me charger de vous conter notre première journée de mon point de vue et Julien se chargera de la seconde.

First day, le départ est donné tard, les appâts sont autorisés.

On ne les utilise pas en temps normal, mais nous comptons appeler au secours les arénicoles fraîches pêchées avec le pot Maxou dans un second temps, si nécessaire. Dans l’idée Pêche  aux leurres only !
Yesss le top départ est donné! 

On fonce sur une patate pour valider le tacaud et se rassurer, ça sera chose faite en environ 5 minutes.
La classe ! On continue tranquillement sur le seul point GPS détecté par JU en préfishing (car peu de temps dispo pour moi donc j’y vais plus ou moins dans la brume ,le secteur est comme inconnu, une seule matinée de pêche sur la moitié de la zone).

Nous avancons à la cool et comme des arrivistes on tombe sur une détection!

Hum hum, arrêt obligatoire et là bam, griset et daurade rose hou hou hou ! Non loin de tout ce bazar un maquereau viendra compléter le tableau, top ! On continue d’avancer le lieu devrait se faire sur la route, ce qui sera chose faite rapidement.  

36835492_10217545780543034_3877431169851064320_n
36846166_10217545780103023_100234503645036544_n

Nous voilà sur le spot, la pêche sera précise, millimétrée même, Julien me donne la marche à suivre car il a un plan d’attaque !
On éteint la VHF et il avancera doucement sur le secteur.

Je décide de fermer la marche un peu plus au large et une belle Cougar (vieille)!

Grrrrrr, pas le poisson recherché mais de deux bons kilos donc coool ! Je continue et un autre touche, les coups de tête sont puissants et j’hurle à JU  » lunker ! »

La bagarre fut juste énorme et j’ai clairement cru au monstre, malheureusement il ne fera que 64 cm sur la règle.
La journée suit son cours et quelques bricoles viendront augmenter nos gains de la journée. Mon coéquipier dérochera un peu plus tard une poutre sur une zone inconnue … »GRRRRR!! ».

Au final les collègues sont là et bien présents, placés à seulement quelques points de nous.  La guerre est en marche et à l’apéro aussi, JULIEN a clairement soif de revanche sur sa poutre donc on fait couler …
Le chambrage amical est de rigueur, ambiance juste top, je ne me fais pas trop de soucis mais tout est à refaire demain !!!!
 

Deuxième journée, c’est reparti !

36834696_10217545781143049_1402940746431987712_n

Après cette première journée, on est vraiment contents d’être en haut du classement, mais comme le dit Floriant, les collègues ne sont pas loin derrière et tout est à refaire ! Le plan est simple, on prend les mêmes et on recommence !

Le but de la journée est d’assurer les espèces, tout en péchant le bar sur les zones qui s’y prêtent. Je connais mieux la zone, donc on fait comme la veille, j’avance tranquillou sur les spots qui me plaisent et flo ferme la marche.

Nous partons direct sur notre spot à tacauds de la veille, après plusieurs petits, on fera rapidement un maillé, ça commence bien ! Une fois le tacaud au vivier, on se dirige ensuite sur la belle détection de la veille. Il y a encore du monde la dessous, nous perdons un peu de temps à ne faire que du tacaud, puis juste avant de vouloir partir, je ferre un poisson, ce n’est pas gros mais le frétillement caractéristique me laisse penser à un chinchard.

Je le remonte tranquille, leur petite bouche est fragile, c’est logé ! Il parait juste mais on dirait que c’est maillé, direction les commissaires pour la mesure, et là c’est la déception, 19.5cm seulement, la maille est à 20cm donc le poisson est refusé. On a mis beaucoup de temps la veille à trouver un chinchard, donc lorsque j’annonce le verdict à Florient, je vois bien qu’il est aussi vert que moi.

Nous accusons le coup mais l’on s’encourage mutuellement pour rester concentrés et pécher au mieux. Quelques minutes plus tard, je vois mon compère qui reviens vers moi le sourire jusqu’aux oreilles avec un chinchard bien maillé, c’est reparti !

Remontés à bloc, on enchaînera rapidement les poissons tour à tour. Tout se passe bien, mon binôme est en forme et marque des points importants avec un calamar et un pagre. Peu de calamars ont été pris la veille, idem pour le pagre, un bon point pour nous, nous compliquons la tâche des autres kayaks.
Le bilan vers 9h , Tacaud, chinchard, maquereau, orphie, pagre et calamar. On démarre fort, c’est le top !

L’heure est au calculs, nous avons 6 espèces différentes et on peut supposer faire un lieu et une vieille facilement, ce qui nous amènerait à 8 espèces, cela serait pas mal ! 

Rassurés, on décide de passer en mode  » bar « et de tenter de creuser l’écart. On arrive sur le spot ou on a pris le bar la veille, tout semble calme, on passe la zone au peigne fin mais pas de bars…

Je garde une petite rancœur avec le joli bar que je décroche la veille et je suis bien décidé à rentrer du bar ! J’amène Flo vers un spot repéré la veille, on n’avait pas pris de poissons mais le  profil accidenté du fond, l’alternance de sable et de roches me plaisaient beaucoup ! On insiste lourdement, et ça paye! Au moment où l’ami Christophe Thepaut qui passe par là et s’approche pour nous saluer, c’est la touche ! Ferrage en règle et c’est parti ! Je sens tout de suite les fameux coups de têtes, c’est un bar ! Il se bagarre comme un diable jusque la dernière seconde, c’est logé dans l’epuistte ! YEESSSS !

Regards complices échangés avec mon binôme, direction les commissaires, ce sera 57cm ! Cool ! Entre temps on a validé un lieu et une vieille comme prévu, on est bien ! On se dirige maintenant vers le spot ou j’ai décroché un bar la veille.

Mauvaise nouvelle, il y a déjà du monde sur zone mais on tente notre chance quand même. Pas de détection, je me décale légèrement du spot en espérant que les bars, dérangés, tournent autour. Quelques lancers et Bim, un joli bar de 44cm viendra s’ajouter à notre score qui commence à être important. A présent le soleil est bien haut et il fait chaud, il n’y a plus beaucoup d’activité. Florient s’obstine à prendre une seiche et moi je cherche du fourrage en espérant trouver un lançon maillé. La chance est avec nous, Flo trouvera sa seiche et dans le quart d’heure suivant, un lançon viendra me rendre visite, les commissaires le mesure, c’est maillé ! On a 10 espèces et 2 bars, on charrie l’équipe Potepek qui était juste derrière nous au classement la veille, nos amis auront du mal à nous rattraper cette fois ci !  

fullsizerender
img_2719

C’est déjà la fin de la journée et il est temps de rentrer. A terre on échange avec les collègues, à priori on a réussi à tenir la première place ! Le top ! nous sommes super contents, la joie se lit sur nos visages, il n’y a plus qu’à fêter ça avec toute notre troupe de kayakistes ! 

Recent Posts
0