Pro-Angler 360, le 4X4 du kayak de peche

Compte rendu de notre testeur Clément Jouvet

Présentation du Pro-Angler 360 (#PA12)

Une présentation rapide s’impose afin de bien cerner la « bête ». Pour les néophytes, ce modèle de kayak de peche, est LE modèle haut de gamme de chez Hobie doté d’équipements de qualités en série. On retrouve d’origine le siège vantage ST, le pédalier Mirage Drive 360 °, une pagaie avec manche en fibre de verre, deux boites de leurres… Avec des finitions irréprochables, ce kayak à pédales dispose de caractéristiques morphologiques impressionnantes : 3,66 m de longueur, 91 cm de largeur pour un poids de 55kg pour une capacité de charge de 227 kg ! (270 kg pour le Pro-Angler 14).

Pourquoi je pêche en Kayak ?

Cela fait près de 10 ans que je dispose d’un bateau de taille « standard » 4m25. Trop gros pour être embarqué sur des petits milieux non équipés de mise à l’eau, trop petit et pas assez puissant pour les grands lacs Aveyronnais. Un gabarit qui finalement ne me convenait plus très bien, et surtout, une envie de calme, de nature et de découverte de milieux préservés…

Il me fallait trouver une embarcation stable, facile à mettre à l’eau, qui se déplace assez rapidement, maniable et capable de transporter à minima deux bakkans, 3 cannes et bien entendu mes 90 kg. J’ai donc réfléchi et muri le projet pendant plus d’une année avant de me tourner très logiquement vers le kayak Hobie Pro-Angler 12 360.

Quel bilan après un an d’utilisation ?

Il faut bien le dire, mon seul regret, c’est que je n’ai pas assez de copain « kayakiste ». On se retrouve donc essentiellement seul là où en bateau, on pouvait emmener un copain. Le potentiel d’équipement (milieux + pêcheurs) étant énorme, je pense que cela ne durera pas !

Pour le reste, c’est au-delà de mes espérances. Voici les principales raisons :

  • Ce kayak de peche est ultra stable et vous permet de pêcher debout sans souci. 
  • Toujours coté gabarit, on peut vraiment embarquer beaucoup (trop) de matériel sans avoir la peur du petit truc qui manque (même en venant du milieu pêche en bateau).
  • La vitesse de déplacement de « croisière » est de 8 km/h ce qui permet de parcourir de jolis linéaires. 
  • Le Mirage Drive 360 vous permet de pêcher de manière très précise (pour la verticale par exemple), de pêcher en parallèle des berges pour faire du power-fishing et bien entendu d’aller dans les obstacles avec une grande aisance.
  • Le confort est parfait, même après 8h de pêche non-stop. La position est agréable, voir même reposante ! 
  • La mise à l’eau et la sortie de l’eau sont faciles et nécessitent juste une habitude de manipulation.
  • La bonne surprise vient de l’utilisation sur des grands lacs (Biscarosse par exemple) ou finalement, je ne me suis pas senti en danger vis-à-vis des autres gros bateaux ni vis-à-vis des conditions météo. Et coté pêche, bien entendu, je n’ai pas traversé le lac mais il est assez facile de faire entre 20 et 30 km par jour sans forcer avec ce kayak à pédales, donc j’ai pu largement pêcher correctement cet immense lac en alternant les zones. 
  • Le petit bonus, c’est que vous faite du sport !

Vous l’avez compris, je suis ultra convaincu par ce kayak de peche. La transition avec le bateau n’a pas été simple, il a fallut revoir les boites de leurres, les cannes, l’organisation générale, mais surtout les ferrages ! Passé ce cap, quel plaisir d’aller pêcher avec ce Pro-Angler 12 360, d’aller simplement se balader sans aucun bruit dans des lieux très sauvages : le pied !

Ce kayak à pédales n’est ni un float tube, ni un bateau, il dispose d’avantages et d’inconvénients propres à ses caractéristiques. Il se révèle plus polyvalent que je ne le pensais notamment sur les grands milieux et permet d’aller vraiment pêcher dans des coins très sauvages et sans mise à l’eau. 

Sur certains plans d’eau, le port du gilet de sauvetage n’est pas obligatoir. Cependant, nous vous conseillons de toujours le porter pour votre sécurité.

 

Recent Posts
0