kayakfishing in Amsterdam

L’après HOBIE EUROS 2017 par François SCHMITT :

En septembre dernier la Team Savager’s participait au concours Hobie Europe sur un plan d’eau au sud d’Amsterdam.

« Avouons-le, ce ne fut pas un grand cru aussi bien halieutiquement que météorologiquement.

Pendant que nous regardions par la fenêtre de notre appartement le vent et la pluie, et aidés par un excellent Chinon une idée germa: Et si nous allions pêcher les canaux d’Amsterdam le lendemain du concours?

Le soir de la remise des prix, nous avons longuement établi la feuille de route aidé en cela par notre ami Johan qui connaît très bien l’endroit pour y avoir pêché de nombreuses fois.

Nous étions d’autant plus excités que Frantisek, notre ami croate, y été allé la veille du préfishing et avait touché pas mal de poisson, dont un brochet métré.

Le D-day le temps est, comment dire, Hollandais!

Pluie et vent ne nous démotivent pas et nous mettons à l’eau au sud de la ville, à un endroit où nous pouvons garer le camion

La dream team descend un grand canal sur environ trois kilomètres, motivée à bloc.

A droite se situe un pont très long et Johan nous a indiqué que les poissons, notamment les percidés, se tiennent souvent à l’ombre dans la journée.

Il y a peu de fond ( ~ 1,50m ) et l’eau est très teintée, la pêche est rapide.

Première descente le long du mur et première touche avec une belle perche. Arrivé au bout la pêche est délicate car sous le parapet se trouvent pas mal d’objets, des vélos notamment, jetés du pont.

Il y a trois travées et chacun fait sa descente avec plus ou moins de réussite.

Puis direction sur un hot spot pour Johan: Les écluses d’Amstel, quatre passages en béton assez resserrés.

Je jette mon leurre en tête d’écluse et touche immédiate d’un sandre correct. Plus loin au milieu d’une écluse je remarque au sondeur un petit décroché.

Marche arrière immédiate avec le drive 180° et là aussi touche immédiate. Les perches sont sur le poste.

A noter que dans ces conditions de pêche ou la précision est quasi chirurgicale, le fait de disposer du Mirage Drive 180 fut déterminant!

Mais le temps passe vite et il est temps de se diriger vers un restaurant.

Sur le chemin nous péchons un grand canal où se trouve un vieux bateau en bois. Là encore c’est touche sur touche, mais avec des sandres de taille modeste.

Puis arrêt au ponton du restaurant et un bon repas pour recharger les batteries.

 

31770051_1022916431207727_5762087455268274176_n

« Sur le chemin du retour c’est plus compliqué. Le trafic c’est considérablement intensifié, la pêche sous les ponts devient quasiment impossible.

Nous faisons néanmoins une halte sur le spot des écluses. Et là c’est bingo, les perches sont sur la micro-cassure et actives.

Au moment de partir je jette au même endroit qu’à l’aller en tête d’écluse, là où le courant s’accélère.

Aussitôt touche et le plus beau sandre de la journée vient clore les débats. »

Il est temps de rentrer, d’autant plus que le temps s’est passablement dégradé. Nous sommes obligés de faire des arrêts sous les ponts pour éviter les grains, nous faisons la course avec péniches et avirons, nos kayaks de pêche rivalisent de vitesse entre les gouttes de pluies toujours plus grosses.

« Nous reprenons le camion tard dans la soirée pour le Haringviet sous des orages, fatigués mais heureux de cette journée inoubliable… »

 

31784217_1022916634541040_1047722104666980352_n-2

« La compétition, prétexte d’évasion, moments de cohésion » par Cédric LARTIGUE

Chaque occasion que nous avons de participer à une compétition est avant tout un voyage dans ou hors de nos frontières mais surtout l’occasion de partager notre passion de la pêche en kayak.

Les « events » organisés par HOBIE sont une chance unique de participer à une compétition internationale, et plus qu’une compétition, les rencontres ou les échanges sont toujours riches.

Je retiendrai aussi de cette manche des EUROS 2017, non pas la compétition en elle-même, qui apporte son lot de joie, d’adrénaline ou de déception selon ce que l’on attend et la façon dont cela se déroule, mais belle et bien la rencontre des autres compétiteurs venus de toute l’Europe et cette virée pêche/tourisme dans les canaux d’Amsterdam.

Merci à Hervé d’avoir permis de mettre en oeuvre ce genre de trip inoubliable.

 

La vidéo du trip à Amsterdam

Recent Posts
0