HOBIE COMPASS, 1 AN après!

Novembre 2018, je reçois mon nouveau kayak de pêche à propulsion, le nouveau HOBIE COMPASS.

Modèle complètement nouveau dévoilé pendant l’été, le profil de la coque à plutôt l’air sympa et polyvalent au premier abord.

J’ai fait le choix du modèle « PRO » , une série spéciale de chez SAVAGER’S, pour plusieurs raisons:

  • La présence du Mirage Drive 180.
  • Le montage de la trappe carrée et du filet latéral.
  • Le revêtement de pont, pour le coté isolation phonique, antidérapant et le look.

Deux couleurs sont disponibles, « Slate« , un bleu ardoise discret, et « Sea grass« , un jaune citron, mon choix se portera sur ce dernier pour des raisons de sécurité car être visible en mer est primordial.

compass-pro

Premier pas à la pêche

 Les premières sorties, en mode « découverte », sont plutôt rassurantes car ce  HOBIE COMPASS est stable et on se sent bien installé sur le siège large. Assis ni trop haut ni trop bas, la position est idéale pour pêcher.

La largeur de la coque au niveau de l’assise est équivalente au modèle OUTBACK, et inévitablement l’envie de tester la pêche en position debout se fait ressentir. 

La stabilité n’est pas prise en défaut, même lors de manipulation de jolis brochets sur le coté ou pour se retourner prendre une canne à l’arrière, aucune frayeur à déplorer.

Je constate même que ce kayak est encore plus stable chargé qu’à vide.

En effet, s’il semble léger et réactif aux mouvements lors des essais, il s’avère parfait lorsque  le pêcheur et son matériel sont embarqués. 

Chargé à 80 kg ou plus, le kayak s’enfonce de quelques centimètres dans la pellicule et se stabilise davantage. Ce phénomène se vérifie dans des eaux agitées ou il sécurise son pilote, sentiment très agréable de se sentir posé et stable même lorsque les conditions de vague ou de vent  se dégradent.

Top en mer ce kayak!

vu!

En navigation:

Comme nous avions pu le remarquer lors de la sortie de ce HOBIE COMPASS, le profil de coque laissé présager un bon passage de vague avec sa proue pointue.

Première sensation lors des essais, grosse accélération!

Les 31,5 kilos du kayak y sont certainement pour quelque chose, on s’aperçoit aussi que l’avant du kayak fend l’eau au lieu de la pousser. Une caractéristique commune à d’autres modèles de la marque, comme les Révolutions 11, 13 et 16 qui sont eux des modèles taillés pour la vitesse et le passage en mer.

Un bon point donc pour ce kayak de pêche qui aura l’avantage de pouvoir parcourir de longues distances par tous les temps, sans trop mouiller son occupant.

Les tests de passage de vague démontrent bien cette capacité à fendre l’élément liquide, un régal lors des départs du bord car le COMPASS reste en ligne!

 

annonce-2017-numro-5-2

Place maintenant aux parties de pêche!

Le COMPASS se révélera tout au long de l’année un précieux allier aussi bien en eau douce qu’en mer. Traquer le silure, ou pédaler après les chasses de maquereaux, ce kayak de pêche répond avec brio à toutes les sollicitations, sans jamais décevoir.

De base très épuré coté agencement, les options de cette version « PRO » sont vraiment un plus qui procurent une praticité évidente en action de pêche. La trappe carrée permet de loger le bac rectangulaire dans lequel je place une sélection de leurre importante, quelques bobines de fluoro et ma boite à agrafes, le tout à portée de main, c’est suffisant.

Le filet latéral reçoit la pince et un ciseau accessible facilement, pour ma part placé à droite coté main forte.

Cette version est équipée du Mirage Drive 180 avec pales Turbo au lieu du Mirage Drive GT ST Fin d’origine. Une évolution non indispensable mais trés pratique en eau douce concernant la marche arrière, et quasi indispensable en mer s’agissant du kit « pale turbo ».

Recent Posts
0