GUIDE DE PECHE PRO SAVAGER’S « faites confiance à des PRO » ERIC HAMON

Eric HAMON

img-20201108-wa0004

Cette année les « PRO GUIDE SAVAGER’S » sont référencés sur notre site pour que vous puissiez faire apel à leur service. En effet, novice ou expérimentés, une expérience en guidage est à coup sur un bon moyen de découvrir les basiques ou de se perfectionner sur la pêche en kayak. 

L’occasion aussi d’essayer les kayaks à pédales HOBIE, ce système de propulsion permet d’avoir les mains libres pour pêcher, et nos guides ont choisi les meilleurs outils de travail, préparés dans nos ateliers. 

img-20201109-wa0001

HAMON ERIC 52 ANS

Moniteur guide de pêche spécialiste des pêches à la mouche depuis 2009.

Educateur à l’environnement.

Zone géographique de guidage:

eaux douces : bassin verssant Léguer Trieux Leff Jaudy
mer : MANCHE, de Trédrez locquemeau (22) Côtes d’Armor à la baie de Morlaix (29) Finistère

Peche de prédilection 
Pêche de surface ( poppers gurglers etc etc ) pêche intermédiaire ( imitation de crevettes, sprats etc
etc ) eaux plus profondes (clousers plus ou moins plombés) 8 mètres max au-delà le no kill n’a plus
de sens.)

Techniques utilisées
FLY ONLY (pêche à la mouche)

Type de kayaks

HOBIE COMPASS et HOBIE PASSEPORT

Poissons recherchés

BAR et LIEU essentiellement

Coordonnées :

06 31 11 61 61
eric.hamon0929@orange.com

erichamon.blogspot.com

INTERVIEW DE NOTRE AMI ERIC:

Savager’s: Bonjour Eric, comment es tu devenu guide et qu’est ce qui t’as motivé à en faire une profession ?

Eric: Je suis devenu guide en 2009. J’ai passé le diplôme en 2008 au BEPJEPS de CAULNES (22). Depuis
toujours, pêcheur et amoureux de la nature dans sa globalité, j’ai découvert la possibilité d’en faire
mon métier en 2007. C’est un métier passion plus difficile qu’ il n’y parait. En effet, guidé n’est pas
pêché, et un très bon pêcheur n’est pas forcément un bon pédagogue. J’ai toujours aimé partagé ma
passion et faire découvrir des endroits riches en faune et flore sauvage. Je suis très attaché à ma
région d’origine le Trégor. Pouvoir faire découvrir ce territoire encore préservé à des passionnés de
pêche et de nature sauvage est d’une grande motivation pour moi.

img-20201108-wa0001

S: Quelles sont les formules que tu proposes ?

E: En kayak, je guide uniquement en KAYAK HOBIE un seul pêcheur à la fois. La ou les journées font à peu prés 6/7 heures de pêche en fonction des marées. Mes journée de guidage sont axées sur la
pêche à la mouche bien sur mais pas que. L’important c’est d’avoir fait passer une bonne journée à la
personne guidée et de lui avoir fait découvrir un environnement sublimes (côte sauvage) et une
biodiversité encore préservée.

S: Qu’est ce qui te plait dans l’approche « kayak » ?

E: La discrétion des approches et être au plus prés de la nature, mais aussi et surtout c’est une pêche
sportive très écologique puisque pas de moteur, pas d’huile, pas de gas-oil , pas de bruit.
Quel est ton point de vue sur le prélèvement d’un poisson ?
Durant mes journées de guidage j’impose le ‘’CATCH AND RELEASE’’. De plus, en France on ne sait
pas ce qu’est une taille maximale (on peut tuer en dessous de..), le prélèvement est toujours géré
avec une taille minimale (on peut tuer au dessus de..). C’est une erreur, ce sont les gros poissons qu’il
faut protéger pas l’inverse. De plus quant on connait la croissance du bar, prélever un gros poisson
(plus de 2 kg) est une aberration. Je ne parlerais pas de la pêche industrielle qui est tout simplement
synonyme de pillage des ressources.

S: Quels sont tes secteurs favoris ou pratiquer avec tes clients ? 

E: En kayak HOBIE, les secteurs ou je guide mes clients dépende de leur niveau de lancer. Pour un
pêcheur n’ayant pas une grande pratique du lancer, je préfère utiliser des soies flottantes ou
intermédiaires ( parcs type baie de Morlaix) car elles sont relativement faciles à lancer. Pour un
pêcheur ayant une bonne expérience et maitrisant la ‘’double traction » j’équipe une ou deux cannes
en soies plongeantes S3 ou S7 (baie ouverte type baie de Plestin, Locquemeau…). En résumé tout
dépend du niveau de chacun, et à moi de mettre en place la pédagogie adéquate.

S: As-tu des partenaires « pêches » et site nous quelques-uns de tes leurres que tu préfères utiliser ?

E: Mes partenaires sont PATAGONIA, TOF fly fishing, RIVER STONES, Le POISSON VOYAGEUR.
Mouches utilisées : poppers, gurglers, closers, crevettes, crabes ,etc etc
Pourquoi avoir choisi les kayaks Hobie comme outil de travail ?
Fiabilité, marche arrière (indispensable pour la pratique de la pêche à la mouche), solidité, stabilité et
le fameux pédalier qui permet des dérives parfaites et une vitesse d’exécution exceptionnelle.

Recent Posts
0