AVIS HOBIE COMPASS

  NOUVEAU HOBIE COMPASS, en détail!

François SCHMITT, membre de la Team SAVAGER’S, nous donne ces premières impressions « live » sur le nouveau modèle de chez HOBIE, le COMPASS.

Longtemps adepte du modèle phare l’OUTBACK, il effectue ici une comparaison intéressante pour ceux qui hésiteraient entre les deux modèles de kayak de pêche.

 

« Bien que de dimensions quasiment égales, la coque est différente. Plus pointue et tendue à l’avant, elle est plus large à l’arrière. Personnellement je la trouve très réussie.
Pour donner une image, je dirais que l’avant s’inspire du Révo 13 et l’arrière du ProAngler 12. Le gouvernail reprend d’ailleurs le système des PA, à savoir rétractable sous la coque.

 

L’espace sur le cargo du coup est plus important.

Le système de propulsion, le  célèbre Mirage Drive est un drive normal, sans le 180°. Le puits de sonde est identique. Les sorties de câbles ne sont pas fixées sur la coque mais fournies avec le kayak.

Les aménagements, coût oblige, sont minimalistes: pas de trappe à l’avant et à l’arrière ( par contre un mini cargo surmonté d’un filet en mesh à l’avant ), pas de filets sur les cotés, pas de poignées ( elles sont moulées dans la coque ),pas de porte-cannes à l’avant.
Deux rails viennent néanmoins de chaque coté permettant de fixer de nombreux accessoires.
On peut remplacer la trappe ronde centrale par une trappe rectangulaire (c’est même indispensable à mon sens ). Dans ce cas une empreinte est prévue sous le filet à l’avant pour mettre la trappe ronde récupérée et ainsi avoir un rangement à l’avant.

Le siège repose sur la coque et est maintenu par deux élastiques. Les réglages du dossier et lombaire se font avec des sangles, par contre le siège n’est pas réglable en hauteur.
A noter que l’assise est légèrement plus large que celle de l’Outback.

Compass, argument de poids!

 

Venons-en au poids et là bonne nouvelle pour les gringalets ou les utilisateurs d’un certain âge ( le premier qui rigole prend une bouffe! 🙂 ): Le Compass fait six kilos de moins.
Ceci vient de la forme et de l’épaisseur de la coque ainsi que de l’absence de deux trappes. La solidité reste cependant au rendez-vous.

 

Enfin le prix est également léger puisque qu’il s’élève à 2245 €, soit 1000 € de moins que l’Outback.

 

Pour résumer je dirais que le Compass va satisfaire ceux:

– dont le budget est limité
et/ou
– qui cherchent un gain de poids
et/ou
– qui sont bricoleurs et aiment aménager leur kayak de peche
et/ou
– qui n’ont pas un réel besoin du 180° »

 

Voila qui nous en dit un peu plus, bientôt les impressions de la TEAM SAVAGER’S sur le comportement du COMPASS.

Recent Posts
0