Nouvelle réglementation

On l'attendais depuis un moment, c'est enfin officiel!
Il est possible de naviguer en mer jusqu'à 2 milles d'un abri avec un kayak de plus de 3.50 m.

Les informations officielles :
Après de longues discussions, nous sommes heureux de vous annoncer que les propositions de la FIN
au sujet de la réglementation des kayaks et stand up paddle viennent d'être entérinées
par deux arrêtés signés le 28 Avril, publiés le 13 Mai au JO, et donc immédiatement applicables.

A noter principalement :

Le premier arrêté (modifiant la Division 240) précise que :

• Les kayaks de mer, Stand up paddle et les avirons de mer de plus de 3,5 m
et dotés des moyens d'étanchéité et flottabilité et sécurité adéquats ne sont plus
des engins de plage mais des "navires" et peuvent tous naviguer jusqu'à 2 milles d'un abri.
Au-delà des 300 m la dotation "basique" en matériel de sécurité applicable à l'embarcation est demandée.

• Les kayaks de mer et avirons de mer peuvent naviguer jusqu'à 6 milles d'un abri
à certaines conditions supplémentaires (VHF étanche, navigation à 2 de conserve, ou navigation seul
pour les membres d'une association inscrits pour cette pratique).
Au-delà de 2 milles d'un abri, la dotation "côtière" en matériel de sécurité
applicable à l'embarcation est demandée

Le second arrêté, relatif aux marques d'identification des navires précise que :

• Ces "navires" mus par la propulsion humaine sont dispensés de l'obligation d'immatriculation.
Cette immatriculation est possible de manière volontaire, et dans ce cas le navire
est dispensé du port de marque d'immatriculation externe.

La direction des Affaires Maritimes prépare également un "Guide du kayak de mer",
en collaboration avec la FIN, destiné aux débutants et pratiquants, qui devrait être finalisé
et imprimé avant l’été pour une diffusion en 2014 et 2015 et qui vous sera envoyé ainsi qu'aux revendeurs.
Nous sommes en train de travailler avec les Affaires Maritimes sur ce sujet.

Arreté 28 Avril 2014 Modif 240

Arrête du 28 Avril 2014 sur immatriculation

Mots clés :